dimanche 29 novembre 2015

De l'obliquité lumineuse.

Le début d'hiver, outre les châtaignes au feu, me réjouit par ses lumières rasantes: quoi de plus beau qu'un net découpage d'ombres dans une lumière dorée, hein?

The beginning of winter, besides the chestnuts in the fire, delights me by his grazing angles lights: what is more beautiful than a net cut of shadows in a golden light?

A Cébazat, fin novembre.
Et là, le résultat d'un moment à faire joujou avec "motion portrait", l'appli qui fait bouger les dessins, assez bluffant le truc...

Could'nt resist to post here a little portrait animated with this incredible I've discovered recently: motion portrait. And Lionel's buggy, drawn two weeks ago.
Moving Papou
... et le buggy de Lionel!


Enregistrer un commentaire