mardi 14 janvier 2014

Petite philosophie de la papillote à pétard.

Voilà des griffonnages qui virent à la BD sans le vouloir. J'ai passé une bonne partie du premier jour de l'année coincé au fond d'un insondable fauteuil en cuir à siroter un aspro effervescent ph8 (voilà ce que c'est que de vivre dangereusement), et j'ai prolongé les dessins de la veille (ayant miraculeusement échappé aux taches de mayonnaise) par tout ce qui me traversait l'esprit.
Et voilà, ça donne ça: une philosophie de l'existence à base de cochons d'Inde et les papillotes à pétard.
On allez, on a encore 364 jours pour relever le niveau, hein..

Here are a few ink-on-moleskine pages I drew just at the begenning of the year, while drinking aspirin for a big headache. I didn't traduce it, but you don't miss anything: it's absolutely stupid.
Only enjoy the drawings and the colors, fellow foreign readers, it'll be better for you ;)





Enregistrer un commentaire