vendredi 3 janvier 2014

Le complexe du crayon- Night sketches in front of an opened window

j'aurais aimé être un saxophoniste noir qui joue torse poil devant sa fenêtre ouverte au milieu de la nuit .
Moins sexy, je dessine mes pattes poilues dans mon lit

I'd love to be a black jazzman playing saxophone in front of his open window, till the end of the night..but I'm just able to  draw my legs in my bed..sexyless



2 commentaires:

Richard Bertrand a dit…

c'est tes voisins qui doivent êtres contents que tu ne sois pas noir !

Carnet de BRU a dit…

Tu aurais pu être "noir", pour une toute autre raison...