mercredi 12 septembre 2012

Platinum Carbon Pen

Le nom de cet étrange objet oblong venu du Japon m'est revenu suffisamment souvent aux oreilles pour qu'il me semblât absolument incontournable d'en avoir un.
Les plus grand l'utilisent et en ont fait large presse dans leurs blogs ou sur twitter: Mattias Adolfsonn, Boulet , Nina Johansson ( quoique je pense que cette dernière n'utilise que l'encre, mais pas ce stylo).

BREF, je l'ai reçu, mon beau Platinium, dans son étui plastique du Japon kitch à souhait, on aurait dit un paquet de nouilles acheté à l'épicerie orientale du coin.

L'objet est assez austère, mais se prend bien en main. Le côté fuselé est particulièrement impeccable pour se gratter les oreilles. Sur un plan plus artistique, la finesse de la plume permet plein de détails selon la pression que l'on y met, je dirais qu'on obtient un trait de 0.1-2 mm, et en prenant la plume à l'envers, ça fait du 0.05 mm environ. C'est fluide et ça glisse pour laisser un trait bien mat et le séchage est presque immédiat . Et surtout, l'encre est parfaitement waterproof, donc aquarellable très rapidement sans bavure.

Si vous souhaitez vous équiper, il se trouve dans les grandes boutiques de Beaux-Arts ou sur internet ( j'ai commandé le mien chez Culpens).

Il vous faut donc, comme équipement minimum:
-1 plume carbon pen ( té!)
-1 flacon d'encre (j'ai commencé avec de l'encre noire, puis testé la sépia qui est interessante aussi, (lire ce post.)
-Et ne pas oublier le "converter", sorte de cartouche à piston qui permet de recharger en encre en trempant la plume directement dans l'encrier et en aspirant.

Voilà, je vous ai tout dit, bon dessin ;)

The name of this strange elongated object from Japan came back often enough into my ears for it seems to me absolutely essential to have one.

The greatest artists use it and have wide release in their blogs or on twitter: Mattias Adolfsonn, the french cartoonist Boulet, the urban sketcher Nina Johansson (though I think she only uses ink, but not the pen).

SO, I received my beautiful Platinum, in its Japanese style plastic ,it looked like a packet of noodles bought at the asian grocery at the corner.

The object is quite austere, but is well in hand. The tapered side is perfect especially for scratching ears. On a more artistic (although there is an art of scratching ears, this could be the subject of a later post), the smoothness of the nib allows full details according to the pressure that you put into it. It is fluid and it slides to leave a good trait on moleskin matte paper, and drying is almost immediate. And most importantly, the ink is completely waterproof, so you can use watercolour quickly after drawing without any problem.

If you want to purchase one, you must buy the pen + ink bottle + a converter.
Available in great art stores or on the web ( I bought mine at Cultpens)
You can also read  my test about sepia carbon ink here.



Enter your email address:


Delivered by FeedBurner


Enregistrer un commentaire