vendredi 9 janvier 2015

Nous sommes Charlie.


Je crois que c'est la première fois que je parle ici d'actualité.
Non pas qu'elle m'indiffère, je vis dans la même société imparfaite que vous, mais il y a tellement d'endroits où trouver de l'info, et tellement mieux traitée que je ne saurais le faire...
I think this is the first time I talk news here.
Not that me indifferent, I live in the same imperfect society as you, but there are many places to find information, and so much better treated than I can do it ..


Mais depuis le six janvier dernier, je suis, nous sommes submergés.
Deux jours sont passés avant que je puisse reprendre un stylo, puis encore une journée avant que je puisse dessiner.
But since the six last January, I am, we are submerged.
Two days passed before I could take a pen, and then another day before I could draw.

Voici donc mon humble hommage à toutes les victimes de l'attentat de mercredi à Charlie Hebdo.
En dessinant cette farandole de trublions, les six plus connus, j'ai réalisé encore un peu plus l'ampleur du drame.
C'est qu'il y a douze victimes, je n'en ai dessiné que six. La moitié.
Le monde du dessin, de l'humour a perdu de grands hommes.
Here is my humble tribute to all victims of Wednesday's attack on Charlie Hebdo.
By drawing this farandole of agitators, the six best known, I have done a little more the extent of tragedy.
Is that there are twelve victims, I have drawn six. Half.
The world of design, humor lost great men.


Et je voudrais aussi donner un dernier salut à Michel Renaud, Clermontois, co-fondateur du rendez-vous du carnet de voyage, qui a eu le malheur de se trouver à la rédaction de Charlie mercredi dernier, et qui a péri dans cet assaut barbare.
And I would also like to give a final hello to Michel Renaud, Clermont, co-founder of the "rendez Vous du Carnet de Voyage" the famous sketchbookfair, which had the misfortune to be at the Charlie Hebo offices last wednesday, and perished in this barbaric attack .


Gérard Gaillard, un autre membre de l'association"Il faut Aller voir", qui gère le festival, s'en est sorti indemne mais profondément choqué.
Mes pensées vers leurs familles, leurs amis et l'IFAV.
Gérard Gaillard, another member of the association "must go see", which runs the festival, was unhurt but deeply shocked.
My thoughts to their families, friends and iFav.
Enregistrer un commentaire