lundi 19 mars 2012

La déferlante météo-graphique.

...Je m'explique: la douceur de ces derniers jours fait que j'affectionne plus les dessins dans mon carnet rouge, si possible avec une bière,dehors avec le soleil sur une joue; que les gribouillis noirs, maladifs et dérangés de mon moleskine hivernal.


Je suis en pleine inter-saison graphique, passant de l'un à l'autre selon la température extérieure.

Mes dernières productions sont donc des dessins d'extérieur*, une grande nouveauté pour moi qui craignais d'attirer du monde avec ma boite à couleurs  ( mes craintes étaient justifiés d'ailleurs: un carnet de dessin sur les genoux s'avère être le meilleur outil pour attirer son prochain...et finalement, c'est assez marrant).

*Un seul ici..





Enregistrer un commentaire